Surface, écran tactile Microsoft

Publié le par laurent

Un écran géant et tactile installé à l’horizontale, sur lequel on manipule les icônes avec les doigts : voilà l’idée de Microsoft avec son étrange prototype baptisé « Surface ». Imaginez une table dont la surface serait un écran d’ordinateur. Plus de clavier, plus de souris. Ne restent que les doigts, qui déplacent des icônes, ouvrent les dossiers ou lancent un programme. Pour que ce principe fonctionne, une surface sensible comme celles des écrans tactiles ou des touchpads ne suffit pas parce qu’elle ne repère qu’un point à la fois. Mais différentes techniques permettent déjà de détecter des contacts multiples (caméras par exemple). Depuis des années, plusieurs entreprises, dont Microsoft, travaillent sur cette idée. Bill Gates l’avait exposée en 2006 au CES de Las Vegas. Elle prend désormais corps avec ce prototype, baptisé Surface, et vient d’être présentée à la conférence D:All things Digital, cinquième du nom, organisée par The Wall Street Journal. L’engin a la forme d’une grosse boîte surmontée d’un écran de 30 pouces (76,2 centimètres). Assez abouti, le projet Surface illustre de possibles applications, pour l’instant éloignées des besoins des particuliers. L’absence de clavier et de souris le destine particulièrement à un usage public. Microsoft pense à la restauration et à l’hôtellerie. La firme Starwood Hotels & Resorts Worldwide compte installer des ordinateurs Surface dans ses Sheraton. Au célèbre hôtel-casino Caesar Palace de Las Vegas, on pourra bientôt réserver des places pour le prochain concert d’Elton John sur un ordinateur Surface… Microsoft pense aussi aux hôpitaux où un écran de ce type pourrait servir en salle d’opération voire dans la chambre des malades.
Sur cette table tactile, des caméras infrarouges repèrent la position des doigts et, semble-t-il, détectent suffisamment de points de contacts pour que plusieurs personnes puissent utiliser l’écran en même temps. Applications toutes trouvées : une table de réunion ou une table de jeux. Mais les possibilités de cette interface devraient aussi intéresser le particulier. Pour manipuler des objets à l’écran, par exemple, l’utilisation des doigts serait bien plus commode que le pointage à la souris. La vidéo de démonstration de Microsoft montre d’ailleurs comment on peut déplacer des photos apparaissant à l’écran et les agrandir ou les rapetisser d’un seul geste. Un principe astucieux a été ajouté : la reconnaissance d’objets porteurs d’un code barre simplement posés sur l’écran. Cette idée séduisante faciliterait l’échange de données avec des appareils communicants, tels des téléphones ou des baladeurs. Sur la vidéo de démonstration, on voit notamment l’écran réagir à la présence d’un mobile. Un menu spécifique apparaît autour de l’appareil dès que celui-ci touche l’écran. Cependant, le tarif annoncé, qui serait d’environ 10 000 dollars, le réserve pour un bon moment à un usage public ou professionnel. Mais Microsoft semble bien décidé à explorer cette piste de l’interface à écran tactile…



Magique


Puissant


Liberté


stop la video et revient au menu principal

votez
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article