La derive des continents

Publié le par laurent

Pangée, littéralement toutes les terres est le nom donné par Alfred Wegener au supercontinent, rassemblant la quasi-totalité des terres émergées, qui a existé de la fin du Carbonifère au début du Jurassique. Sa formation est due à la collision des supercontinents Protogondwana et de Laurussia qui sont entrés en collision au début du Carbonifère (orogénèse hercynienne), fermant l'océan Centralien et élevant d'imposantes chaînes de montagnes, dites hercyniennes, allant des Appalaches au massif silésien.
A la même époque le craton de Sibérie et Kazakhstania entrent en collision avec Laurussia sur son bord oriental, fermant l'océan Ouralien et élevant la chaîne de l'Oural. À la fin du Permien, la formation de Pangée est achevée. On nomme le vaste océan entourant Pangée Panthalassa (ancêtre de l'océan Pacifique) et le vaste océan situé à l'Est, dans le creux du croissant formé par la Pangée, océan Téthys. La formation du supercontinent Pangée a eu des conséquences importantes sur la vie: la longueur des côtes, et donc la superficie des eaux côtières qui abritent la majorité des espèces marines, a été considérablement réduite. Il s'en est suivi une importante extinction marine. Enfin, sur terre, l'éloignement des terres de la Pangée centrale (Amérique du Nord, Amérique du Sud et Afrique) par rapport à la mer a conduit à une forte baisse des précipitations dans ces régions et, donc, l'expansion de gigantesques déserts..
Lire la suite...









stop la video et revient au menu principal

votez
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article